Nostromo, agence de communication, vous propose un jeu sur le brexit

Amusons-nous avec le Brexit

Nostromo, agence de communication, vous propose un jeu sur le brexit

 

Le Brexit est un sujet fascinant à étudier du point de vue de la communication. Comment les campagnes ont été menées, quels arguments ont été mis en avant… Et surtout, il va falloir analyser à tête reposée la communication de crise du camp victorieux, qui manifestement ne s’était pas préparés à leur propre victoire ni à ses conséquences. En attendant de pouvoir examiner tout cela à tête reposée, nous vous proposons, chez Nostromo, un petit jeu : quel surnom donner aux envies de sorties des autres pays européens (réelles ou fictives) ? Vous trouverez ci-dessous quelques propositions, venant d’internet, de chez nous et d’ailleurs, mais n’hésitez surtout pas à nous envoyer les vôtres, et essayez de deviner comment sont construites les expressions !

  • Oustria
  • Ousterreich
  • Beljump
  • Bailgium
  • Nullgaria
  • Noatia
  • Heaveatska
  • Byeprus
  • Nicoseeya
  • Czech-off
  • Dumpmark
  • Copenhatin’
  • Egresstonia
  • Eschewia
  • Extonia
  • Fin-land
  • Helsinkhole
  • Frexit
  • Fraurevoir
  • Berlout
  • Deutschleave
  • Angeleave Merkel
  • Retireland
  • Dublout
  • Byerland
  • Italight
  • Outaly
  • Quitaly
  • Leavia
  • Lat-me-out
  • Lithawaynia
  • Luxdisembark
  • Luxgetouttahere
  • Malternative
  • Halta
  • Neverlands
  • Ditch
  • Noland
  • Polskedaddle
  • Withdrarsaw
  • Portugo
  • Departugal
  • Abortugal
  • Roamania
  • Bucharrest
  • Forsakia
  • Slovacate
  • Govenia
  • Sleavenia
  • Españope
  • Madriddance
  • Swedesert
  • Sweparture
  • Swedone
  • Italeave
  • Fruckoff
  • Czechout
  • Finish
  • Slovlong
  • Latervia
  • Byegium
  • Noraway
  • Donegary
  • Nethermind
  • Fradieu
  • Lossembourg
  • Polend
  • Czechxodus Rep
  • Donemark
  • Notherlands
  • Austria La vista (baby)

Bonus : Splitzerland

Merci à 9gag, @nicolasnibat, @JustinWolfers, et internet en général pour ne pas perdre le sens de l’essentiel…

L'agence de communication Nostromo vous porpose une infographie resumant les relations entre reseaux sociaux et entreprises

Réseaux sociaux dans l’entreprise

En cette fin du mois de juin, nous allons chez Nostromo nous pencher sur la question des réseaux sociaux d’entreprise – un outil demandé par tous mais dont l’application semble délicate au vu des retours d’expérience. Avant d’examiner cela plus en détail à partir de la semaine prochaine, vous trouverez dans l’infographie ci-dessous de quoi mettre en place le contexte du sujet – puisqu’il est difficile de parler de réseau social d’entreprise sans aborder les réseaux sociaux tout court.

Bonne lecture !

L'agence de communication Nostromo vous porpose une infographie resumant les relations entre reseaux sociaux et entreprises

L'agence de communication Nostromo vous propose un petit moment de detente technologique

Une démonstration technologique

Les AICP Awards 2016 se sont déroulé à New York au tout début du mois de juin. L’occasion pour le monde de la communication (Nostromo n’y était pas physiquement, mais nous avons tout de même suivi la chose avec attention) de découvrir les nouvelles tendances et compétences en matières de création publicitaire. Et nous n’avons pas été déçus. Un studio notamment – Method Design – a réalisé un clip de presque trois minutes qui est une éclatante démonstration technologique : effet de matière, de lumière, mouvements… Tout y passe, le tout en plus sous la forme d’une danse jubilatoire et totalement surréaliste, comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous. Il reste maintenant à espérer que ces nouvelles capacités seront exploitées judicieusement sur nos écrans !

 

2016 AICP Sponsor Reel – Dir Cut from Method Design on Vimeo.

Nostromo, agence de communication, explique les tenants et les aboutissants d'un site sous wordpress

La genèse d’un site sous WordPress (3/3)

Les deux semaines précédentes, nous avons bâti notre site sous WordPress, l’avons mis en ligne, décidé de son esthétique et de ses fonctionnalités… Bref, nous disposons maintenant de tout ce qu’il nous faut – ou presque : il manque encore le contenu. Coup de bol, le contenu, ça nous connaît chez Nostromo, agence de communication…

Nostromo, agence de communication, explique les tenants et les aboutissants d'un site sous wordpress

Pour Humans of Paris, la question des images ne s’est pas posée très longtemps…

Création du contenu, initial, et en continu ; référencement

À cette étape, le site ressemble un peu à un magazine sans photo ni texte. Cela peut être joli, mais c’est surtout vide… Il vous faut donc créer votre contenu, que l’on pourrait séparer en deux grandes catégories : le contenu fixe (qui change rarement), et le contenu fluide (qui évolue en permanence). Un exemple de contenu fixe est le texte et l’illustration présentés par la page ‘Qui sommes-nous’ : sauf événement majeur, il n’est point besoin de l’actualiser quotidiennement. Le contenu fluide par excellence est le blog, qui doit être régulièrement alimenté – une fréquence d’un article par semaine étant en général considérée comme un bon compromis. Cette régularité est nécessaire pour pour de multiples raisons. La première est le référencement sur le web : Google classera mieux un site dont le contenu évolue régulièrement. Mais c’est aussi important de nos jours pour l’image de marque et l’inbound marketing (voir notre article de mars dernier sur ce même thème).

Dans l’élaboration du contenu, un soin particulier doit être apporté aux images. Tout d’abord, d’un point de vue technique : il ne faut pas qu’elles soient trop lourdes, pour ne pas trop ralentir la consultation du site web. Mais surtout, ce sont les problèmes de droits qui sont les plus épineux. Soit vous prenez vous-même vos photos (mais c’est chronophage), soit vous recourrez au service de plateformes comme Flickr, Pixabay ou autres et cherchez des images libre de droit (moins chronophage, mais vous devrez souvent accepter un compromis plutôt que de trouver l’illustration de vos rêves), soit vous achetez des images sur des sites comme Fotolia.

Nostromo, agence de communication, explique les tenants et les aboutissants d'un site sous wordpress

Une vue du paramétrage de la solution de sécurisation Wordfence.

Entretien, sécurité, mises à jour, sauvegardes…

Ça y est, le site est en ligne, son contenu est créé, et tout est beau et fonctionne comme vous le vouliez… Ne poussez pas tout de suite un soupir de soulagement : ce n’est pas fini ! Car il faut protéger tout ce que vous venez de créer. WordPress est par lui-même solide, et il est très régulièrement mis à jour contre les derniers virus, attaques, vulnérabilités, mais il est aussi souvent visé – les avantages et inconvénients d’une très large communauté d’utilisateurs… Du coup, il est recommandé d’améliorer ses défenses – surtout qu’il existe pour cela des solutions peu onéreuses, comme Wordfence, qui dans sa version gratuite fait déjà beaucoup. En plus de ces barrières supplémentaires, une précaution de base est de prévoir des sauvegardes régulières du site – la fréquence dépendant du taux de renouvellement et de l’activité : par exemple, un site de e-commerce voudra faire au moins une sauvegarde par jour pour ne pas perdre d’historique de commande.

Et enfin, et c’est encore le plus important, un site s’entretient, comme une voiture ou une maison. Aussi bien WordPress que les thèmes et les plugins connaissent régulièrement des mises à jour, qu’il est fortement conseillé d’appliquer, puisqu’à la clé se trouve souvent des nouvelles fonctionnalités, des optimisations, et une sécurité renforcée. Mais selon la complexité du site, updater des éléments peut être une activité à risque. En effet, plus un site est complexe, plus il y a de chances pour que deux éléments totalement séparés se retrouvent à s’influencer et fasse planter la fonctionnalité, voire le site entier. Il est donc recommandé de faire ces opération d’abord sur des sites-tests avant de le faire sur le site live (aussi appelé en production).

Nostromo, agence de communication, explique les tenants et les aboutissants d'un site sous wordpress

Si, si, je vous jure, c’est très drôle quand vous savez de quoi ça parle…

Et voilà, avec tout ça, vous avez enfin votre site WordPress ! Évidemment, un certain nombre de considérations de ces dernières semaines n’est pas vraiment spécifique à WordPress : par exemple, les besoins, la structure, les fonctionnalités en tant que telles sont à définir pour tout site web, quel que soit son CMS. Mais vous voyez peut-être mieux pourquoi un site web n’est pas gratuit, même si techniquement presque tous ces éléments le sont : la vrai charge, c’est le travail de celui qui bâtit le site. Cela peut être un prestataire (comme nous, wink wink nudge nudge) ou alors vous-même, si vous décidez de vous lancer dans l’aventure. Mais dans ce dernier cas, armez-vous de patience, surtout si vous n’avez jamais fait de codage de votre vie. L’importance de la communauté WordPress fait que vous trouverez, en général, des réponses à vos questions – mais cela ne veut pas nécessairement dire que vous comprendrez la réponse ou saurez comment l’implémenter.

Nostromo, agence de communication, explique les tenants et les aboutissants d'un site sous wordpress

La genèse d’un site sous WordPress (2/3)

La semaine dernière, nous avons vu les débuts de l’installation d’un site web sous WordPress, ainsi que le mérite de cette solution. Nous allons cette semaine nous pencher sur la création du site en tant que tel, ce qu’on pourrait séparer en trois domaines : l’esthétique, la structure et les fonctionnalités.

Nostromo, agence de communication, explique les tenants et les aboutissants d'un site sous wordpress

Des codes couleur clairs, des boutons visibles, un site de e-commerce se doit d’être facile à naviguer et donner envie.

Esthétique, ergonomie et responsivité

Le choix de ce qu’on appelle un thème est crucial pour un site sous WordPress. Un thème, pour le résumer, c’est comme la plomberie, l’électricité, les murs, la peinture… dans une maison : c’est ce qui rend le tout habitable, voire joli et agréable à vivre (vous pouvez régulièrement, au cours de la lecture de cet article, faire une pause et vous ballader sur le site de Nostromo, agence de communication, où vous trouverez des illustrations de nos propos – ou alors sur les sites de Humans of Paris, de Cent Mille Milliards ou encore de Caramel Street, que nous avons réalisés sous WordPress). C’est une couche de design et d’ergonomie : c’est elle qui dit « le logo est en haut à gauche, le menu à droite au milieu dans la bannière de tête, les liens sont rouge, les titres en gras avec telle police de caractère… » Vous comprendrez rapidement que sélectionner ce thème est donc essentiel (vous pouvez même vouloir le concevoir vous-même, mais c’est un travail de spécialiste). La bonne nouvelle, c’est qu’il y a l’embarras du choix. WordPress vient avec quelques thèmes préinstallés, qui sont assez basiques ; sinon, il y a une multitude d’options plus ou moins chères, allant du parfaitement gratuit à la centaine d’euros. Le coût, en lui-même, n’est pas prohibitif : dites-vous bien que ce que vous payez, c’est autant de temps (au minimum) en moins passés devant l’ordinateur pour faire en sorte que votre thème gratuit ait les mêmes fonctionnalités que le payant… Ensuite, le thème sélectionné, il y aura probablement des ajustements à faire, notamment sur la responsivité du site. Un site responsive s’ajuste à la taille de l’écran, se réorganise et redimensionne certains éléments… Mais même avec des thèmes très bien réalisés, il est souvent nécessaire de procéder à quelques ajustements (par exemple, le thème prévoit un comportement responsive pour une certaine taille de logo, mais vous le trouvez trop petit ; cela veut dire qu’il faudra réajuster son redimensionnement en mobilité).

Nostromo, agence de communication, explique les tenants et les aboutissants d'un site sous wordpress

Un exemple typique d’architecture de site marchand.

La structure

Une fois le thème choisi, vous pouvez alors créer votre infrastructure de pages. WordPress ayant commencé sa carrière sur du blogging, il est particulièrement facile à utiliser sur ces aspects. Après, les structures peuvent être d’une complexité très variable. Comparez par exemple le site d’une mairie d’un des arrondissements de Paris et celui de Humans of Paris… De façon classique, un site vitrine aura typiquement au minimum une page Contact, une page du type Qui sommes-nous et une (des) page(s) exhibant les réalisations que l’on veut exposer – ainsi qu’une page blog, de plus en plus, pour accueillir le contenu que vous créerez. La structure de notre site, par exemple, n’est pas particulièrement originale, mais cela n’est pas forcément un défaut : le plus important, sur le web, est que la navigation soit facile. Démarquez-vous par votre contenu, pas par le fait que votre contenu n’est pas intuitivement accessible…

Nostromo, agence de communication, explique les tenants et les aboutissants d'un site sous wordpress

Sur le site de Cent Mille Milliards, les premiers chapitre des livres sont consultables sous format flipbook – une façon agréable, naturelle et visuelle de présenter un livre.

Les fonctionnalités

Comme nous l’avons souligné auparavant, WordPress arrive avec un certain nombre de fonctionnalités, mais dès que l’on veut aller un peu plus loin, il faut recourir à des plugins (des extensions). Là encore, de même que pour les thèmes, le choix est quasi-infini : du e-commerce (Woocommerce, pour citer le plus connu) au forums (bbpress), en passant par le live chat, la soumission d’articles, un espace membre avec contenu réservé… Vous pouvez soit le créer vous-même (mais si vous avez ce niveau d’informatique, vous n’êtes probablement pas en train de lire cet article), soit en trouver un gratuit (mais vous n’êtes pas sûr de dénicher celui qui réponde exactement à vos attentes) ou un payant. Là encore, les montants restent modestes. L’avantage, le plus souvent, d’un plugin, est que leurs auteurs soutiennent leur communauté d’utilisateurs, de façon plus ou moins efficace selon les auteurs… Mais cela veut dire que, bien sélectionné, un plugin sera mis à jour de façon régulière, pour être compatible avec les évolutions de WordPress et du web. Il pourra s’avérer nécessaire de procéder à quelques modifications d’apparence, pour que la fonctionnalités s’intègre bien au site (par exemple, faire attention que le bouton d’envoi de mail sur la page contact a bien la même forme que les autres boutons du site).

 

Le site est maintenant presque prêt à sortir… Mais il manque encore un élément de taille : le contenu, que nous regarderons de plus près la semaine prochaine.