L'agence de communication Nostromo vous montre comment optimiser votre utilisation de Facebook

Profiter au mieux de Facebook analytics

Les données sont devenues, pour toutes les entreprises, le nerf de la guerre, que ce soit pour leur récolte, leur analyse et leur transmission (des problématiques que nous connaissons bien chez Nostromo, agence de communication). Améliorer la qualité de la data recueillie est aussi, si ce n’est plus, important que d’augmenter sa quantité – déjà plus qu’impressionnante. Un des outils les plus précieux pour le marketing est Facebook, qui fournit une capacité de segmentation fine sans pareille. Toutes les interactions des visiteurs sont compilées, scrutées, regroupées… et vous êtes libres de créer vos propres filtres d’analyse, vos propres audiences… Bref, une floppée de fonctions et de solutions qui vous aideront à optimiser votre marketing multi-canal.

Découvrez les points ssentiels à savoir dans l’infographie ci-dessous, oeuvre de Salesforth. Bonne lecture !

 

L'agence de communication Nostromo vous montre comment optimiser votre utilisation de Facebook

Nostromo, agence de communication, vous conseille pour realiser des infographies compatibles avec le mobile

Faire des infographies pour le mobile

Le mobile est – c’est maintenant indiscutable – la plateforme préférée des internautes pour aller sur le web. Cet état de fait, conjugué à la forte domination du visuel comme moyen préféré pour communiquer des information, créé, pour les agences de communication ou de création de contenu telles que Nostromo, de nouveaux challenge en matière de design. Comment assurez que l’information contenue dans l’infographie sera lisible par tous, quelle que soit la configuration, sans que l’utilisateur n’ait à tourner son téléphone, double-cliquer du doigt, etc. ? Il est à noter que ce n’est pas nécessairement la longueur de l’image qui est en cause : par la force des choses, les utilisateurs de mobile sont habitués à ce que leur contenu occupe un certain nombre d’écrans en longueur.

Nostromo, agence de communication, vous conseille pour realiser des infographies compatibles avec le mobile

Scinder votre infographie
La première solution, la plus immédiate, est de découper son infographie en plusieurs morceaux, plus petits et donc nécessitant moins de gymnastique sur mobile, et d’utiliser des gestes naturels chez un mobinaute, comme le balayage de l’écran, pour implémenter une navigation intuitive entre les différentes « diapositives » de votre infographie. Inconvénient : cela peut créer un effet « course au traffic », où le visiteur a l’impression que le site essaie de gonfler son nombre de visite en éparpillant artificiellement le contenu sur différentes pages. Une présentation sous forme de slider pourrait éviter cet écueil.

Mettre en avant (et en gros) les infos
La tendance est parfois de mettre un peu trop d’informations dans les infographies. Ce n’est pas le but de l’objet : une infographie est faite pour présenter, de façon immédiate et compacte, les informations essentielles sur un sujet. Elle n’a pas vocation à être encyclopédique… Donc de toute façon, si vous avez un « mur de texte » dans votre infographie, c’est que ce n’est pas une infographie ! Du coup, sur mobile, ce même principe peut être poussé encore un cran : par rapport à toute les informations présentées, les principales pourront être mises en valeur avec des polices plus grosses, une mise en avant graphique, etc. les rendant bien lisibles sur mobile.

Passer au responsive
Le seul problème avec ces deux solutions – surtout la première – est qu’elle suppose, si l’on veut bien faire les choses, de multiplier les versions de l’infographie (tailles divers, typographies retravaillées…) pour qu’elle soit toujours adaptée à l’écran, ce qui est très chronophage. Autant, vu le temps consacré, passer directement à une infographie responsive, en appliquant les mêmes recettes que pour un site web, qui ne se présente donc techniquement pas comme une image, mais comme une page web. Les deux principaux avantages : le contenu de votre infographie est directement récupérable par les moteurs de recherche (alors que sinon, la pratique consiste en général à dupliquer le contenu de l’infographie en format texte sous l’image, ce qui est peu élégant ni ergonomique), et vous pouvez ajouter un peu de sel en utilisant des animations. Principal inconvénient : une légère perte de viralité est à envisager, puisqu’il ne s’agit plus d’une image qui pourra être réutilisée par quiconque.

Nostromo, agence de communication, vous présente plusieurs solutions pour monitorer vos reseaux sociaux

Comment surveiller ses réseaux sociaux

Tout le monde est maintenant convaincu de la nécessité d’avoir une présence de qualité sur les réseaux sociaux (si vous ne l’êtes pas, contactez-nous, à l’agence de communication Nostromo, on en discutera autour d’un café !). Mais il ne suffit pas de produire du contenu, aussi qualitatif soit-il ; il faut aussi élaborer une stratégie marketing cohérente. Celle-ci ne doit pas être rigide, bien au contraire : l’un des maître-mots de la transformation digitale est l’agilité – autrement dit, il vous faut pouvoir vous adapter rapidement à un contexte et des usages eux-même en flux permanent. Pour cela, il n’y a vraiment qu’une méthode qui marche – ou du moins pour bien commencer : pour s’adapter, il faut comprendre ; pour comprendre, il faut analyser ; et pour analyser, il faut observer. C’est pourquoi l’infographie ci-dessous vous présente 15 solutions, faciles d’utilisation et avec des bonnes bases d’utilisateurs, pour surveiller ce qui se passe sur vos réseaux. Testez-les, et voyez celle qui répond le mieux à vos besoin !

Bonne lecture !

Nostromo, agence de communication, vous présente plusieurs solutions pour monitorer vos reseaux sociaux

L'agence de communication Nostromo visualise la musique avec la synesthésie d'une artiste

Voir la musique

Quand le corps humain se dérègle, cela donne -rarement, avouons-le – des résultats stupéfiants. La synesthésie, ainsi, est un phénomène fascinant, surtout pour ceux qui sont obnubilés par les questions de communication (comme nous, donc, à l’agence de com Nostromo) : elle substitue un sens par un autre ou en les associe, créant ainsi des mélange perceptifs étonnant. Un exemple ? La forme de synesthésie dont est affectée l’artiste Melissa McCracken lui permet de « voir » la musique : les sons produits lui apparaissent alors sous forme de couleur, avec une forme et position spatiale spécifique. Et le mieux dans tout cela, c’est qu’elle en fait des tableaux… qu’elle dévoile sur son compte Instagram. Une nouvelle façon de découvrir vos morceaux de musique préférés…

Admirez !

 

Callow, Airhead

Flip, Glass Animals

Gravity, John Mayer

Imagine, John Lennon

Interlude II, Soulive

Joy in Repetition, Prince

Karma Police, Radiohead

Since I’ve Been Loving You, Led Zeppelin

Life On Mars, David Bowie

Little Wing, Jimi Hendrix

Lucky, Pharell Williams

Tonight, tonight, Smashing Pumpkins