36 détails intrigants de la langue française (3/4)

Nostromo, agence de communication, explore les particularites de la langue francaise

Et voici la troisième partie de notre série de décembre sur les spécificités intrigantes de la langue française. Attention, à la fin, il y aura une interrogation écrite dans les locaux de Nostromo, agence de communication… (nous plaisantons !)

  1. Les mots «vaisselle» et «couvert» ont le même sens, mais on les utilise dans des contextes différents. Ainsi, on met le couvert et on lave la vaisselle, mais pas l’inverse.
  1. Autrefois, au lieu du barbarisme «combientième», on utilisait le terme «quantième», qui a désormais quasiment disparu.
  1. Les adjectifs «pauvre», «brave», «certain» ou «grand» changent de sens selon qu’ils sont placés avant ou après le nom. Par exemple, une grande femme est une femme de haute renommée, alors qu’une femme grande est une femme de haute taille.
  1. Le verbe «faillir» peut se conjuguer au présent de l’indicatif. On peut donc dire: «tous les jours, je faillis arriver en retard» ou encore «tous les jours, je faux arriver en retard» (les deux formes existent). Toutefois, cet emploi est très rare.
  1. Au Québec, les «gosses» ne désignent pas des enfants mais des testicules.
  1. Il existe en français des dizaines de noms communs dont l’origine est un nom de marque. C’est notamment le cas de «bateau-mouche», «audimat», «abribus», «coton-tige», «déchetterie», «escalator», «interphone», «mobylette», «thermos» ou encore «yo-yo».
  1. Le verbe «positiver», passé dans le langage courant, a été inventé en 1988 par l’agence de publicité chargée de la communication du groupe Carrefour.
  1. Si on exclut les interjections et la préposition «vs» («versus»), il n’existe aucun mot sans voyelle en français, alors qu’il existe des mots sans consonne, tels que «eau», «oie», «ouïe» ou encore «yéyé».
  1. Normalement, l’expression «après que» doit être suivie de l’indicatif et non du subjonctif, car elle introduit un fait considéré comme accompli.

 

La suite et fin la semaine prochaine !

Passez de joyeuses fêtes !

0 réponses

Laisser un commentaire

Voulez-vous rejoindre la discussion ?
Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.