Nostromo, agence de communication, explore les particularites de la langue francaise

36 détails intrigants de la langue française (4/4)

Nostromo, agence de communication, explore les particularites de la langue francaise

Ca y est… Nostromo, agence de communication, est fière de vous présenter la dernière partie de nos découvertes curieuses sur la langue française. Nous vous souhaitons une excellente fin d’année !

  1. Les expressions «tollé général», «tri sélectif», «populations civiles», «taux d’alcoolémie» ou encore «au jour d’aujourd’hui», pourtant très répandues, sont toutes des pléonasmes.
  1. La «chassie» est le vrai nom de ce qu’on appelle les «crottes d’œil» ou «caca d’œil».
  1. Le mot «ordinateur» a été inventé par le professeur de philologie Jacques Perret à la demande d’IBM France en 1955. Dans sa lettre rédigée à l’entreprise, le professeur proposait également les termes «systémateur» ou «combinateur», mais sa préférence allait au terme «ordinatrice».
  1. L’Organisation internationale de la francophonie estime à près de 274 millions le nombre de francophones dans le monde en 2014. En 2050, ce nombre pourrait passer à 700 millions, dont 85% seraient Africains.
  1. La lettre la plus utilisée en français est de loin le «e», avec une fréquence d’apparition de plus de 15%.
  1. Si l’on exclut les adverbes, déterminants, pronoms, prépositions et conjonctions, les cinq mots les plus utilisés en français sont tous des verbes. Dans l’ordre décroissant, ces verbes sont «être», «avoir», «faire», «dire» et «pouvoir».
  1. Le nom commun le plus utilisé en français est «homme» et l’adjectif le plus utilisé est «tout».
  1. Le mot «le» représente à lui-seul plus de 5% de tout ce que vous lirez ou écrirez en français dans votre vie.
  1. Un nombre surprenant de règles de syntaxe (par exemple l’ajout d’un ‘t’ dans y’a-t-il) n’ont pas d’autre justifications que « cela sonne mieux », ce qui n’aide pas vraiment les gens essayant d’apprendre le français. Dans le même ordre d’idée, l’attribution des genres (masculin ou féminin) suit des règles étymologiques, ce qui n’est pas la même chose que des règles logiques…

 

Bon réveillon à tous !

Nostromo, agence de communication, explore les particularites de la langue francaise

36 détails intrigants de la langue française (3/4)

Nostromo, agence de communication, explore les particularites de la langue francaise

Et voici la troisième partie de notre série de décembre sur les spécificités intrigantes de la langue française. Attention, à la fin, il y aura une interrogation écrite dans les locaux de Nostromo, agence de communication… (nous plaisantons !)

  1. Les mots «vaisselle» et «couvert» ont le même sens, mais on les utilise dans des contextes différents. Ainsi, on met le couvert et on lave la vaisselle, mais pas l’inverse.
  1. Autrefois, au lieu du barbarisme «combientième», on utilisait le terme «quantième», qui a désormais quasiment disparu.
  1. Les adjectifs «pauvre», «brave», «certain» ou «grand» changent de sens selon qu’ils sont placés avant ou après le nom. Par exemple, une grande femme est une femme de haute renommée, alors qu’une femme grande est une femme de haute taille.
  1. Le verbe «faillir» peut se conjuguer au présent de l’indicatif. On peut donc dire: «tous les jours, je faillis arriver en retard» ou encore «tous les jours, je faux arriver en retard» (les deux formes existent). Toutefois, cet emploi est très rare.
  1. Au Québec, les «gosses» ne désignent pas des enfants mais des testicules.
  1. Il existe en français des dizaines de noms communs dont l’origine est un nom de marque. C’est notamment le cas de «bateau-mouche», «audimat», «abribus», «coton-tige», «déchetterie», «escalator», «interphone», «mobylette», «thermos» ou encore «yo-yo».
  1. Le verbe «positiver», passé dans le langage courant, a été inventé en 1988 par l’agence de publicité chargée de la communication du groupe Carrefour.
  1. Si on exclut les interjections et la préposition «vs» («versus»), il n’existe aucun mot sans voyelle en français, alors qu’il existe des mots sans consonne, tels que «eau», «oie», «ouïe» ou encore «yéyé».
  1. Normalement, l’expression «après que» doit être suivie de l’indicatif et non du subjonctif, car elle introduit un fait considéré comme accompli.

 

La suite et fin la semaine prochaine !

Passez de joyeuses fêtes !

Nostromo, agence de communication, explore les particularites de la langue francaise

36 détails intrigants de la langue française (2/4)

Nostromo, agence de communication, explore les particularites de la langue francaise

Deuxième partie de notre exploration en profondeur des particularités de notre belle langue française, que nous apprécions particulièrement chez l’agence de communication Nostromo.

  1. L’adjectif «issu» provient du participe passé du verbe «issir», qui signifie «sortir».
  1. De la même manière, le nom «tissu» provient du participe passé du moyen français «tistre», qui signifie «tisser».
  1. La langue française compte environ 400 mots d’origine arabe, parmi lesquels «jupe», «alcool», «magasin» ou encore «amalgame». C’est deux fois plus que le nombre de mots d’origine gauloise.
  1. Les mots français d’origine gauloise se rencontrent surtout dans le vocabulaire du monde agricole: animaux («alouette», «bouc», «lotte»), arbres («chêne», «if», «bruyère»), matériel («soc», «charrue») ou encore vêtements («guenille», «braie»).
  1. «ouaouaron» et «youyou» sont les seuls mots français à comporter six voyelles consécutives (hors formes conjuguées de verbes).
  1. Le genre du mot «gens» suit des règles très complexes. Lorsqu’un adjectif précède «gens», il est féminin («les petites gens»), mais lorsque l’adjectif qui le précède est suivi d’une virgule, «gens» devient masculin («confiants, les gens le croient»). Si «gens» est suivi d’un adjectif, il est masculin («des gens heureux»); même chose si «gens» est suivi d’un adjectif attribut («les vieilles gens sont heureux»). Et il existe encore d’autres subtilités.
  1. Avant les années 1950, les chansons à succès n’étaient pas appelées des «tubes» mais des «saucissons».
  1. En Belgique, en Suisse romande et dans certaines parties du Canada, «soixante-dix», «quatre-vingts» et «quatre-vingt-dix» se disent respectivement «septante», «octante» et «nonante».
  1. Certains mots ont des sens contradictoires en français. Ainsi, «hôte» signifie à la fois «celui qui invite» et «celui qui est invité», «apprendre» signifie à la fois «acquérir des connaissances» et «enseigner», «louer» signifie à la fois «prendre en location» et «donner en location».

 

La suite la semaine prochaine !

Nostromo, agence de communication, explore les particularites de la langue francaise

36 détails intrigants de la langue française (1/4)

Nostromo, agence de communication, explore les particularites de la langue francaise

En cette fin d’année, chez Nostromo, nous avons décidé de nous détendre un petit peu de nous concentrer sur ce qui est une de nos passions commune : le langage. Comme la meilleure façon de s’instruire est de s’amuser (demandez à vos formateurs !), voici, un peu à la façon d’un calendrier de l’Avent, 40 informations plus ou moins anecdotiques sur la langue française, qui décidément ne fait rien comme tout le monde…

  1. Le mot «heureux» est utilisé deux fois plus que le mot «triste», en tout cas à l’écrit.
  1. L’anagramme de «chien» est «niche».
  1. L’anagramme de «police» est «picole».
  1. Les mots «après-midi», «enzyme», «palabre», «country» ou «HLM» n’ont pas de genre clairement défini. On peut donc aussi bien les employer au masculin qu’au féminin.
  1. Le mot «hymne» est masculin lorsqu’il désigne un chant païen ou profane, mais féminin lorsqu’il désigne un chant religieux dans la liturgie chrétienne.
  1. La moitié des lettres du mot «réensemencée» sont des «e».
  1. Le pluriel de «ail» peut s’écrire aussi bien «ails» que «aulx».
  1. Dans certaines régions du Sud de la France, on fait la distinction entre les sons «un» et «in». Par exemple, «brun» et «brin» sont prononcés différemment. Le «in» se prononce comme si on essayait de dire «è» avec le nez, alors que le «un» se prononce comme si on essayait de dire «e» avec le nez.
  1. Certains adjectifs n’ont qu’un genre féminin. C’est le cas de «enceinte», «bée» («bouche bée)», «cochère» («porte cochère») ou encore «épinière» («moelle épinière»).

 

La suite la semaine prochaine !

L'agence de communication illustre par l'exemple comment bien finir, apres avoir bien commence

L’importance des derniers mots

L'agence de communication illustre par l'exemple comment bien finir, apres avoir bien commence

Les dernières lignes d’Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell, telles que sur le tapuscrit.

 

Il y a quelques semaines, nous vous avions proposé de découvrir une sélection de 12 premières phrases et débuts de romans célèbres, pour démontrer l’importance du choix des mots – une notion qui, comme nous l’avions dit, nous tient à coeur, dans l’agence de communication Nostromo. Elle nous tient tellement à coeur que nous récidivons cette semaine, en portant cette fois-ci notre démonstration sur les dernières phrases, qui ont la lourde tâche d’apporter au lecteur un sentiment de fin (ambigue ou non, c’est une autre question) tout en ne trahissant pas tout ce qui les précède.

 

  1. « Dehors, les yeux des animaux allaient du cochon à l’homme et de l’homme au cochon, et de nouveau du cochon à l’homme; mais déjà il était impossible de distinguer l’un de l’autre. »
    George Orwell, La ferme des animaux

  2. « La lutte était terminée. Il avait remporté la victoire sur lui-même. Il aimait Big Brother. »
    George Orwell, 1984

  3. « Du bateau qui portait son nom, Max leur fit un petit salut. Il fit voile à nouveau. Il vogua le matin et il vogua le soir, les jours étaient comme des semaines et les semaines comme des mois mais au bout d’un an et un jour il accosta enfin en pleine nuit, dans sa propre chambre, où il trouva son dîner qui l’attendait – tout chaud. »
    Maurice Sendak, Max et les Maximonstres

  4. « N’y a-t-il pas une véritable grandeur dans cette manière d’envisager la vie, avec ses puissances diverses attribuées primitivement par le Créateur à un petit nombre de formes, ou même à une seule ? Or, tandis que notre planète, obéissant à la loi fixe de la gravitation, continue à tourner dans son orbite, une quantité infinie de belles et admirables formes, sorties d’un commencement si simple, n’ont pas cessé de se développer et se développent encore ! »
    Charles Darwin, De l’origine des espèces (à noter que le dernier mot du texte original est evolve).

  5. « Lentement, très lentement, comme deux aiguilles de boussole peu pressées, les pieds tournèrent vers la droite; nord, nord-est, sud-est, sud, sud-sud-ouest, puis firent une pause, et, après quelques secondes, tournèrent sans se presser vers la gauche. Sud-sud-ouest, sud, sud-est, est… »
    Aldous Huxley, Le meilleur des mondes

  6. « C’est ainsi que nous nous débattons, comme des barques contre le courant, sans cesse repoussés vers le passé. »
    Scott Fitzgerald, Gatsby le magnifique

  7. « ‘Cela est bien dit,’ répondit Candide, ‘mais il faut cultiver notre jardin’. »
    Voltaire, Candide

  8. « L’homme en noir fuyait à travers le désert et le pistolero le poursuivait. »
    Stephen King, La tour sombre

  9. « Il fut bientôt emporté par les vagues, et se perdit dans l’obscurité et la distance. »
    Mary Shelley, Frankenstein ou le Prométhée moderne

  10. « C’est là une bien meilleure chose que je fais, que ce que j’ai jamais accompli ; c’est à un bien meilleur endroit que je vais, que ceux que j’ai jamais connu. »
    Charles Dickens, Un conte de deux cités

  11. « – Alors, qu’est-ce que t’as fait ?
    – J’ai vieilli. »
    Raymond Queneau, Zazie dans le métro

 

N’hésitez pas à nous donner vos fins préférées !

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

Top ten des jouets à ne pas offrir

Noël approche à grands pas et chez Nostromo, agence de communication, nous savons combien les enfants aiment faire des listes au Père Noël. Nous avons donc décidé d’en faire une aussi, mais d’un autre genre : celle des jouets les plus dangereux de l’histoire, à ne surtout pas offrir – sauf à vos meilleurs ennemis, bien sûr !

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

CSI : toute la panoplie de l’inspecteur de la police scientifique. Le problème ? La poudre pour révéler les empreintes contient plus de 5% d’amiante.

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

Le kit du souffleur de verre : toi aussi, mélange des produits chauffés à 500°C dans ta cuisine !

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

Aqua Dots : des petites perles qui se solidifient au contact de l’eau, donc également dans l’estomac des enfants qui les avalent.

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

L’atelier du petit chimiste : tous les éléments nécessaires à de nombreuses expériences, dont du nitrate et du potassium.

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

Geiger counter : quoi de plus excitant et instructif que de détecter la radioactivité et de chercher de l’uranium dans le jardin ?

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

Dans le même ordre d’idée, un petit laboratoire atomique rien qu’à soi !

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

Le four électrique : un véritable four pour que vos enfants puissent cuisiner comme vous, en toute sécurité, sans danger de se brûler. Mais alors, pas du tout.

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

Lawn darts : des fléchettes à lancer sur la pelouse, avec une vraie pointe qui transperce tout sur son passage, y compris les enfants. Oui oui, 6100 blessés et au moins 3 morts.

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

Le metal casting set : pour fabriquer ses propres soldats de plomb. Manipuler du métal en fusion, mais bien sûr…

Nostromo, agence de communication, vous propose sont top ten des jouets les plus dangereux

Cabbage Patch Snacktime Kid : une poupée très laide qui mange tout ce qu’on lui met dans la bouche, même les doigts des enfants, sans possibilité d’appuyer sur un bouton pour l’arrêter.

 

Avec tout cela, nos chères têtes blondes seront sûres d’avoir un Noël mémorable – et les parents aussi… Soumettez-nous vos propres trouvailles !

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

Top ten des pires noms de produits

 

Il y a quelques décennies, lorsque les marchés n’étaient pas encore mondialisés, nommer un produit était relativement simple, puisqu’il suffisait de ne penser qu’en une langue. Mais avec la domination actuelle de l’anglais, certains choix deviennent compliqués à assumer. Et cela ne doit pas faciliter la communication sur ces produits. Nostromo vous propose une sélection de nos 10 produits aux noms malheureux.

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

 

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

 

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

 

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

 

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

 

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

 

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

 

 

 

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

 

Nostromo, agence de communication, vous propose un to pten des pires noms de produits

 

Si vous avez trouvé également des exemples particulièrement savoureux, envoyez-les nous !

L'agence de communication Nostromo vous propose un top ten des pires campagnes de publicite

Top Ten des pires campagnes de publicité

 

Nous gardons, chez Nostromo, agence de communication, un oeil averti sur le paysage publicitaire. Et parfois, lors de veilles diverses et variées, nous trouvons des vrais perles – mais pas nécessairement dans le bon sens du terme… Voici une sélection de nos dix pires campagnes de publicité favorites, qui prouve que parfois, l’audace ne paie pas !

 

Nostromo, agence de communication, vous propose une selection des dix pires campagnes de publicite

Eh oui, c’est une publicité pour des chewing-gums... Ça vous donne envie, vous ?

Nostromo, agence de communication, vous propose une selection des dix pires campagnes de publicite

Grâce à cette réclame pour du savon anti-bactérien, vous ne voudrez plus aller à l’hôpital !

Nostromo, agence de communication, vous propose une selection des dix pires campagnes de publicite

Finesse, élégance, enfin bref, on est séduit. Mais pas par les cigarettes.

Nostromo, agence de communication, vous propose une selection des dix pires campagnes de publicite

Tellement appréciée et efficace que cette campagne a été refusée…

Nostromo, agence de communication, vous propose une selection des dix pires campagnes de publicite

Sony Playstation a toujours eu des publicités à la limite de la décence, mais là, on touche le fond. Le joueur aussi, d’ailleurs.

Nostromo, agence de communication, vous propose une selection des dix pires campagnes de publicite

Ah, le racisme, toujours un ingrédient essentiel dans une publicité à fort effet !

Nostromo, agence de communication, vous propose une selection des dix pires campagnes de publicite

Décidément, finesse et élégance résument bien la plupart des campagnes réunies dans ce top ten.

Nostromo, agence de communication, vous propose une selection des dix pires campagnes de publicite

Qui a dit qu’il n’y avait que peu de différences entre la mode et le monde du porno ? Cette publicité – refusée, heureusement – prouve que la différence n’existe pas.

Nostromo, agence de communication, vous propose une selection des dix pires campagnes de publicite

L’envie de choquer sur des sujets “graves” est compréhensible. Mais là, c’est contre-productif.

Notre dernière sélection est une vidéo, qui – vous êtes prévenus ! – a de fortes chances de vos donner des cauchemars :

Et vous, avez-vous des horreurs publicitaires préférées ? Envoyez-les nous !

Nostromo, agence de communication, vous propose un top ten des pires publicités de Noel

Top ten des pires publicités de Noël

 

Noël, comme chacun sait, c’est le temps de l’amour, des enfants, de la joie et du partage. Il devient alors compliqué d’expliquer ce qui a bien pu se passer dans la tête des créatifs à l’origine des publicités suivantes, qui témoignent soit d’un sens de l’humour horriblement mal tourné, soit d’une ignorance profonde du fonctionnement de la psyché humaine. Bien sûr, il ne s’agit là que d’une sélection ; Noël devenant de plus en plus commercial et étalé dans le temps, ces réclames sont loin d’être des cas isolés…

Avant de finir par quelques vidéos, quelques affiches à faire frémir :

Nostromo, agence de communication, vous propose un top ten des pires publicités de Noel1. Un commentaire est-il vraiment utile ?

Nostromo, agence de communication, vous propose un top ten des pires publicités de Noel2. Il y a vraiment un rush de Noël sur les pierres tombales ?

Nostromo, agence de communication, vous propose un top ten des pires publicités de Noel3. Rien ne dit plus “esprit de Noël” qu’un Père Noël qui se suicide.

Nostromo, agence de communication, vous propose un top ten des pires publicités de Noel4. D’un autre côté, mieux vaut le laisser se suicider, si l’alternative est de se faire attaquer par Godzisanta.

Nostromo, agence de communication, vous propose un top ten des pires publicités de Noel5. Dans la série “Le Père Noël est une ordure” : la version kleptomane et alcoolique.

Nostromo, agence de communication, vous propose un top ten des pires publicités de Noel6. De quelque façon qu’on décide de l’aborder, cette publicité contient beaucoup trop de sous-entendus…

Nostromo, agence de communication, vous propose un top ten des pires publicités de Noel7. Sans être la pire, i lfaut souligner deux choses : la version originale de cette réclame montrait des tétons très apparents (ici pixellisés) dans les années 50, où une cheville était considérée comme indécente. Et que diable fait le Père Noël ? Il saute en l’air pour faire admirer ses bottes ? Est-il en train d’arriver par la cheminée, ce qui veut dire que la charmante jeune femme l’attendait en petite nuisette transparente ? Ou bien se serait-il pendu pour échapper à tant d’imbécillité ?
Rappelons que cette réclame est pour du cirage.

Nostromo, agence de communication, vous propose un top ten des pires publicités de Noel

8. Déjà, soulignons qu’offrir une arme à Noël est rarement une bonne idée. En plus, l’idée est d’offrir des cadeaux aux autres, pas à soi-même. Et enfin, pour donner toute sa dimension à cet ovni, cette publicité date de 1939, année où le moral, c’est bien connu, était au plus haut.

9. Sans doute l’une des publicités télé les plus pénibles et dérangeantes de ces dernières années. D’un autre côté, elle est très efficace pour faire peur aux enfants, si on en croit les commentaires sur YouTube.

10. Pour notre dixième et dernier choix, nous vous proposons en fait trois possibilités : certains les trouveront drôles, d’autres horribles. C’est à vous de nous dire…

Peut-être un poil trop déprimante ?

Faire de l’humour, c’est bien, mais encore faut-il que les spectateurs ne s’en offusquent pas trop, ce qui a été le cas pour cette publicité. Si vous n’avez pas compris quelle est la marque, c’est Mr Kipling, qui produit des gâteaux.

Comme on dit dans la langue de Shakespeare : a bit too much jiggling, perhaps ?

Et avec tout ça, n’oubliez pas de passer un joyeux Noël !

Nostromo, agence de communication, partage ses citations préférées des Tontons flingueurs à l'occasion de la sortie du film

Top Ten des citations des Tontons Flingueurs

L'agence de communication Nostromo vous propose un top ten des citations des Tontons Flingueurs Cette image correspond à une des citations sélectionnées : laquelle ?

Il y a très exactement 50 ans, sortait sur nos écrans un film qui a depuis nourrit nombre de conversations familiales et d’échanges de citations (on peut chez Nostromo se refaire quasiment tout le film) : les Tontons Flingueurs, petit bijou du cinéma d’après-guerre. Un casting réunissant les pointures de l’époque (Lino Ventura et Bertrand Blier notamment), des dialogues ciselés par Michel Audiard (qu’on ne devrait pas présenter), et un argot parigot qui donne une cadence toute particulière aux phrases…

En petit hommage, voici un top ten de nos citations/dialogues préférées (il y en a au fait onze), ainsi qu’un cadeau bonus : le script intégral du film à télécharger (document word).

 

1. MAITRE FOLACE : Touche pas au grisbi, salope !!

 

2. MONSIEUR FERNAND : Les cons ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnaît.

 

3. MAITRE FOLACE : C’est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases…

 

4. MME MADO : Les explications Monsieur Fernand, y’en a deux : récession et manque de main d’œuvre. Ce n’est pas que la clientèle boude, c’est qu’elle a l’esprit ailleurs. Le furtif, par exemple, a complètement disparu.

MONSIEUR FERNAND : Le furtif ?

MME MADO : Le client qui vient en voisin : bonjour mesdemoiselles, au revoir madame. Au lieu de descendre maintenant après le dîner, il reste devant sa télé, pour voir si par hasard il ne serait pas un peu l’homme du XXème siècle. Et l’affectueux du dimanche : disparu aussi. Pourquoi ? Pouvez vous me le dire ?

MONSIEUR FERNAND : Encore la télé ?

MME MADO : L’auto Monsieur Fernand ! L’auto !

 

5. RAOUL VOLFONI : Mais y connaît pas Raoul ce mec ? Y va avoir un réveil pénible, j’ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter que le sang coule, mais maintenant c’est fini, j’vais le travailler en férocité, l’faire marcher à coup de lattes, à ma pogne je veux le voir ! Et je vous promets  qu’il demandera pardon et au garde à vous…

 

6. MONSIEUR FERNAND : Patricia, mon petit… je ne voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier, l’homme de la pampa, parfois rude reste toujours courtois, mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu !

 

7. RAOUL VOLFONI : Bougez pas ! Les mains sur la table. J’vous préviens qu’on a la puissance de feu d’un croiseur et des flingues de concours.

 

8. MAITRE FOLACE : Seulement, le tout venant a été piraté par les mômes. Qu’est ce qu’on fait, on s’risque sur le bizarre ? Ça va rajeunir personne.

RAOUL VOLFONI : Ben nous voilà sauvés.

MAITRE FOLACE : Sauvés, faut voir.

JEAN : Tiens, vous avez sorti le vitriol ?

PAUL VOLFONI : Pourquoi vous dites ça ?

MAITRE FOLACE : Eh !

PAUL VOLFONI : Il a pourtant un air honnête.

MONSIEUR FERNAND : Sans être franchement malhonnête, au premier  abord, comme ça, il… a l’air assez curieux.

MAITRE FOLACE : Il date du Mexicain, du temps des grandes heures, seulement on a du arrêter la fabrication, y’a des clients qui devenaient aveugles. Oh, ça faisait des histoires.

RAOUL VOLFONI : Allez !

Ils boivent

RAOUL VOLFONI : Ah faut reconnaître, c’est du brutal !

PAUL VOLFONI : Vous avez raison, il est curieux hein ?

MONSIEUR FERNAND : J’ai connu une polonaise qu’en prenait au petit déjeuner. Faut quand même admettre c’est plutôt une boisson d’homme. (Il tousse)

Ils se resservent

RAOUL VOLFONI : Tu sais pas ce qu’il me rappelle ? C’t’espèce de drôlerie qu’on buvait dans une petite taule de Biên Hoa, pas tellement loin de Saigon. Les volets rouges et la taulière, une blonde komac. Comment qu’elle s’appelait nom de dieu ?

MONSIEUR FERNAND : Lulu la nantaise.

RAOUL VOLFONI : T’as connu ?

PAUL VOLFONI : J’lui trouve un goût de pomme.

MAITRE FOLACE : Y’en a.

 

9. ANTOINE DE LA FOY : Monsieur désire un renseignement ?

PATRICIA : Non, monsieur me proposait une tournée en Egypte.

ANTOINE DE LA FOY : Hein ?

RAOUL VOLFONI : Non, j’disais l’Egypte comme ça ! J’aurais aussi bien pu dire ……… Le Liban.

ANTOINE DE LA FOY : Je vois, Monsieur dirige sans doute une agence de voyage ?

PATRICIA : Mais non voyons chéri, Monsieur fait la traite des blanches, mais tu sais que c’est courant, allez, viens !

 

10. RAOUL VOLFONI : Non, mais t’a déjà vu ça ? En pleine paix, il chante et puis crac, un bourre pif ! Mais il est complètement fou ce mec. Mais moi, les dingues, je les soigne. J’vais lui faire une ordonnance et une sévère… J’vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quat’ coins d’Paris qu’on va l’retrouver éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m’en fait trop j’correctionne plus : j’dynamite, j’disperse, j’ventile.

 

11. RAOUL VOLFONI : Alors, y dort le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule ! Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban ; j’vais l’renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux…

 

Et vous ? Quelles sont vos citations préférées ?

Et en bonus : téléchargez le script !