Internaliser ou externaliser sa communication (2/2)

Nostromo_agence-de-communication_blog_internaliser-externaliser-2

La première partie est par là.

3. Internaliser la communication : perdre une partie de sa souplesse et son agilité financière

Les PME communiquent de façon ponctuelle, épisodiquement elles vont lancer une campagne pour soutenir un nouveau produit, un communiqué saisonnier pour Noël ou un rapport annuel, peut être une newsletter clients…
Ainsi elles doivent faire face à des pics de communication ultra courts et pourtant stratégiques. Ce besoin de communication résulte d’une obligation et est donc accompagné d’outils spécifiques (campagne, logo, contenu,…) qui doivent apporter une valeur ajoutée qui sera plus importante si elle est menée par des professionnels extérieurs. Pourquoi ?

Parce qu’en intégrant et en internalisant une équipe de communication, la PME se dote d’une valeur ajoutée. Certes.
Elle fait aussi une croix sur la flexibilité des coûts de sa masse salariale. Lissée sur une année fiscale, la masse salariale peut être trop importante compte tenu des objectifs de communication. Elle fait aussi une croix sur la rentabilité de ses salariés en communication. Car comme nous l’avons vu ci-dessus, l’activité « communication » d’une PME est généralement saisonnière et supporte des pics d’activité commerciale. Elle ne « sert » pas 365 jours/an. Le chef d’entreprise qui va chercher à intégrer une équipe de communication va donc faire le choix de grever sa masse salariale et sa marge au profit d’une contre productivité.
Le retour sur investissement d’une équipe de communication pour une PME ne peut être fiable car il n’est pas lissé sur une année mais sur quelques pics de communication.

4. Externaliser, c’est aussi confronter différentes vues de son entreprise

En ouvrant sa communication vers l’extérieur, en mettant en concurrence diverses agences, ou simplement en faisant confiance à un pôle d’agences, la PME assure un retour sur des visions différentes de son activité. L’innovation vient de la concurrence. Le développement en interne d’une campagne, d’une newsletter, d’une brochure, ne sera jamais aussi novateur s’il est réalisé en interne par une équipe qui subit le multitasking ou qui est ‘le nez dans le guidon’ que s’il est confié à plusieurs acteurs spécialistes de la communication.
La concurrence est une garantie de qualité et d’approfondissement supérieur à un développement en interne.

5. L’interlocuteur choisi, la solution pour les PME

Nous mettons à la disposition de nos clients un interlocuteur spécifique, chef de projet, qui réalisera une approche concrète, complète de l’activité de la PME. Il sera votre ambassadeur au sein de notre agence. Sa charge est de comprendre vos attentes et de les transformer en outils de communication intelligents et répondants aux besoins de votre marché et de vos réalisations à venir.
Ainsi une entreprise de technologie, ou de services n’est pas équipée pour communiquer. L’important est de vendre. Nous vous assurons un support de vente long terme, sur tous les projets sur lesquels vous désirez communiquer, soutenir ou annoncer.

La communication est un métier. Trop souvent mis de côté car onéreux pour une PME.
La solution : externaliser pour garantir un retour sur investissement, une qualité de communication et une flexibilité financière. Contactez-nous !

0 réponses

Laisser un commentaire

Voulez-vous rejoindre la discussion ?
Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.