La devanture nouvelle est virtuelle

La bascule est faite. Aujourd’hui, un magasin ne sert plus vraiment à vendre, mais à proposer au client une expérience. Ce sont maintenant les réseaux sociaux qui jouent le rôle de devanture, comme le constate l’étude présentée ci-dessous. Ce qui est particulièrement intéressant, ce sont les possiblités d’évolutions offerte par ce nouvel état de fait : alors qu’une devanture est l’apanage exclusif du propriétaire du magasin (du moins pour l’intérieur), et était donc un espace de démonstration avant-tout, les réseaux sociaux sont participartifs, ce qui veut dire que vous pouvez montrer vos produits par l’intermédiaire d’utilisateurs, par exemple… L’avantage immédiat étant que des contenus créés par les utilisateurs eux-mêmes portent une force de conviction supérieure à ceux créés par la marque directement. Alors, n’hésitez plus : passez au réseaux sociaux – mais sans faire n’importe quoi : il faut tout de même élaborer une stratégie cohérente (et c’est là que nous intervenons, dans l’agence de communication Nostromo).

Bonne lecture !

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Voulez-vous rejoindre la discussion ?
Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *