Les enjeux d’un réseau social d’entreprise

La mise en place d'un reseau social d'entreprise repond a plusieurs enjeux important, que liste Nostromo agence de communication

 

Chez Nostromo, en tant qu’agence de communication, nous sommes particulièrement conscient que l’information, sa circulation et sa rétention ont toujours été associé à des notions de hiérarchie et de pouvoir dans les entreprises. La recherche d’information en interne (selon des études de Mk Kinsey) peut prendre jusqu’à 20% du temps de travail d’un collaborateur – et il ne faut pas oublier que ce n’est pas que son temps qu’il perd à cette tâche, mais aussi celui de toutes les personnes qui l’aide. Un réseau social d’entreprise change complètement le paradigme, puisque l’information est publiée et partagée de façon beaucoup plus fluide et, en un sens, unilatérale. Cela provoque des gains de réactivité, une meilleure agilité, et améliore ainsi les processus métiers et la productivité.

Développer une culture d’entreprise

Mais un RSE peut apporter plus encore qu’un meilleur partage de l’information (ce qui n’est déjà pas négligeable). Ses utilisateurs peuvent créer des liens qui contourne les silos organisationnels classiques, construisant ainsi des ponts entre les divers départements de l’entreprise.

Un tel rapprochement est une des conditions sine qua non de l’apparition et du développement d’une culture d’entreprise. Couplé à une plus grande transparence de l’information, il favorise la coopération et des attitudes et comportements responsables, qui avec le temps seront intégrées au tissu constitutif de l’entreprise.

Développer l’émulation

Les réseaux sociaux classiques ont prouvé depuis quelque temps leur capacité à faire éclore des talents variés et inattendus. Le même effet peut être provoqué par un RSE : l’audace et la prise d’initiative étant plus aisée, certains salariés qui autrement n’auraient pas été considérés peuvent se faire remarquer par leur activité.

De plus, la plupart des éditeurs proposent des solutions mélangeant des fonctions collaboratives et sociales qui favorisent l’intelligence collective, l’innovation et la co-création. Les premières couvrent naturellement des besoins de communication, d’échanges en temps réel, de stockage, de partage documentaire, de co-production de contenu, de gestion de la connaissance, de gestion de projet… Les secondes créent, quant à elles, une proximité des individus en cassant les silos organisationnels et facilitant la mise en relation de collaborateurs ayant des intérêts communs. L’alliance des deux est à la source d’une innovation participative permettant la naissance de « ruches à idées » au sein de votre entreprise.

0 réponses

Laisser un commentaire

Voulez-vous rejoindre la discussion ?
Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.