Les nouveaux mots sont arrivés

Dans sa lutte incessante contre les anglicismes de tout poil, l’Académie française – par l’intermédiaire de la Commission générale de terminologie et de néologie – vient de frapper un grand coup, en officialisant les traductions pour un certain nombre de mots et d’acronymes issus du monde du jeu vidéo, de la vidéo à la demande… Bref, un secteur hautement phagocyté par la (toujours perfide selon les Académiciens) Albion.

l'agence de communication nostromo communique sur l'academie francaise

Voilà la liste des nouveaux mots officiels (parus au Journal Officiel) :

  • alternate reality game (ARG) mais jeu vidéo à réalité intégrée (JRI)
  • binge viewing ou binge watching mais visionnage boulimique
  • casual game mais jeu grand public
  • casual gamer mais joueur, -euse occasionnel, -elle
  • electronic sell through (EST) mais vidéo à la demande en téléchargement définitif (VADTD) ou VAD en téléchargement définitif
  • fact checking ou reality check mais vérification des faits
  • first person shooter (FPS) mais jeu de tir en vue subjective (JTS)
  • game level ou level mais niveau de jeu
  • game level designer ou level designer mais concepteur, -trice de niveaux de jeu
  • hardcore gamer mais hyperjoueur, -euse
  • hardcore gaming mais pratique intensive
  • massively multiplayer online game (MMOG) ou MMO game (MMOG) mais jeu en ligne multijoueur de masse (JMM)
  • massively multiplayer online role playing game (MMORPG) mais jeu de rôle en ligne multijoueur de masse (JRMM)
  • subscription video on demand (SVOD) mais vidéo à la demande par abonnement (VADA)
  • third person shooter (TPS) mais jeu de tir en vue objective (JTO)
  • video on demand (VOD) mais vidéo à la demande (VAD).

Quant à savoir si ces mots seront utilisés, c’est une autre paire de manche ; la traduction arrive probablement trop tard, du moins pour la génération actuelle de praticiens du web et des jeux en ligne (mel, par exemple, est toujours très peu utilisé). Sans compter que certaines nouveautés peuvent prêter à confusion. Il ne faudrait pas ainsi confondre les journalistes reporter d’image avec les jeux vidéo à réalité intégrée, la vente à distance avec les vidéos à la demande, ou encore un jeu en ligne multijoueur de masse avec Jean-Marc Morandini (même si ce dernier cas semble, avouons-le, peu probable).

0 réponses

Laisser un commentaire

Voulez-vous rejoindre la discussion ?
Commentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.