Archive de mot-clé pour : facebook

Les concours sur Facebook

Les concours sur Facebook sont l’un des premiers outils vers lesquel on peut se tourner pour commencer à construire une communauté. Conviviaux, faciles à partager, et éminement viraux sous les bonnes conditions, quoi de mieux, en effet, pour accumuler des fans de sa page ?

Malheureusement, faire un concours sur Facebook n’est pas aussi simple que l’on pourrait croire. En effet, il faut absolument respecter leurs règles d’utilisation, qui sont en ce moment mises à jour régulièrement. Vous en trouverez un résumé ci-dessous, sous forme d’infographie pratique, vous signalant les points à savoir, et que faire en pratique.

Alors, n’hésitez plus, faites jouer vos fans !

Nostromo est une agence de communication digitale et papier, fondée en 2001, Nostromo est expert en communication d’entreprise, communication institutionnelle, communication interne et communication externe.

Facebook Insight expliqué

L’outil Facebook Insight offre une foule de données, d’indicateurs, d’informations spécifiques qui permettent de bien mieux comprendre son audience. Un outil que nous jugeons, à l’agence de communication Nostromo, comme très utile – à condition de savoir en tirer la substantifique moelle, ce qui demande un peu de pratique. En effet, on pourrait se perdre  dans l’amoncellement de données disponibles… Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous proposons une infographie concoctée par The Business Backer, qui vous présente et explique les principaux indicateurs à connaître.

Bonne lecture !

 

L'agence de communication Nostormo vous fait découvrir les nouveautes de facebook creative hub

Facebook facilite la création dynamique

L'agence de communication Nostormo vous fait découvrir les nouveautes de facebook creative hub

Après la mise à jour de Workplace, Facebook a dévoilé il y a peu la nouvelle version de son outil de création dynamique de contenu : Creative Hub. Auparavant uniquement disponible dans le Power Editor, la solution est maintenant dans le gestionnaire d’annonce (du moins, sa dernière version, ce qui explique que tout le monde n’en bénéficie pas encore).

Derrière cet outil se cache un peu de magie et beaucoup d’algorithmes, comme d’habitude chez la firme de Mak Zuckerberg. Il est maintenant normal, lors d’une campagne, de tester constamment divers aspects et variations pour déterminer la combinaison (graphisme, cible, placement…) qui optimise les résultats. Ce processus, essentiel, est fastidieux et long : il faut créer toutes les variations, toutes les combinaisons, surveiller, ajuster… Une somme de travail non négligeable.

Grâce à Creative hub, toute cette deuxième partie sera prise en charge par Facebook. Il faudra toujours créer les variations sur la création (image, vidéo, titre…) – Creative hub peut en stocker une trentaine -, mais le logiciel se chargera de déterminer, à l’aide de tests sur les audiences cibles, quelle est la combinaison la plus efficace. Pour l’instant, seuls trois critères sont pris en compte pour évaluer l’impact des campagnes : le taux de conversion, les installations d’apps et le trafic.

De fait, Creative Hub nouvelle version devrait être fortement apprécié des spécialistes du marketing sur Facebook. Mais il va falloir garder en tête qu’il s’agit d’un outil, performant, certes, mais un outil : le risque que l’application en viennent, de façon plus ou moins directe, à piloter les campagnes est bien réel. Or s’il indique quelle est la combinaison la plus efficace, Creative Hub ne va pas expliquer pourquoi, pour cette cible, c’est cette combinaison qui marche – une information plutôt utile pour concevoir les futures campagnes.

Facebook at work s'ouvre a la collaboration interentrerprises, explique l'agence de communication Nostromo

Facebook @ Work se met au multi-entreprises

Facebook at work s'ouvre a la collaboration interentrerprises, explique l'agence de communication Nostromo

L’une des grandes nouveautés de la transformation digitale est la dimension collaborative accrue à tous les niveaux de l’entreprise – et à l’extérieur. C’est un constat que nous faisons quotidiennement à l’agence de communication Nostromo… Facebook, qui est entré avec fracas dans le monde des réseaux sociaux d’entreprise, vient de sortir une mise à jour qui risque fort de changer la donne : il est maintenant possible de constituer des groupes multi-entreprises sur Workplace.

Et oui, après les robots, les bots, etc., voilà que Facebook se met à la collaboration inter-entreprise. Il faut dire qu’avec plus de 14 000 organisations utilisant la plate-forme pour communiquer et collaborer pendant la journée de travail, il était temps d’élargir l’offre.

Les groupes multi-entreprises de Workplace permettent à deux organisations ou plus de communiquer facilement, de collaborer sur des projets, de partager des documents, de tenir des réunions, etc. en un seul endroit. La meilleure partie à ce sujet est qu’il suffit qu’une seule entreprise ait un compte pour constituer un groupe : n’importe qui peut être invité inviter à collaborer par email ou par lien d’invitation.

Si toutes les entreprises vont – à plus ou moins long terme – bénéficier de cette nouvelle fonctionnalité, ce seront surtout au début les agences de publicité et de marketing qui en profiteront – à la fois pour dialoguer avec leurs clients, mais aussi entre elles. Il n’y a pas de limite au nombre de groupe ; on peut donc imaginer d’en créer un par client, et ainsi rassembler toutes les infos pertinentes au même endroit. Une autre utilisation possible est de construire un espace réservé aux échanges entre vous et vos influenceurs… Bref, les possibilités sont multiples, et des bonnes pratiques devraient émerger rapidement.

L'agence de communication Nostromo vous montre comment optimiser votre utilisation de Facebook

Profiter au mieux de Facebook analytics

Les données sont devenues, pour toutes les entreprises, le nerf de la guerre, que ce soit pour leur récolte, leur analyse et leur transmission (des problématiques que nous connaissons bien chez Nostromo, agence de communication). Améliorer la qualité de la data recueillie est aussi, si ce n’est plus, important que d’augmenter sa quantité – déjà plus qu’impressionnante. Un des outils les plus précieux pour le marketing est Facebook, qui fournit une capacité de segmentation fine sans pareille. Toutes les interactions des visiteurs sont compilées, scrutées, regroupées… et vous êtes libres de créer vos propres filtres d’analyse, vos propres audiences… Bref, une floppée de fonctions et de solutions qui vous aideront à optimiser votre marketing multi-canal.

Découvrez les points ssentiels à savoir dans l’infographie ci-dessous, oeuvre de Salesforth. Bonne lecture !

 

L'agence de communication Nostromo vous montre comment optimiser votre utilisation de Facebook

Nostromo agence de communication partage sept astuces pour optimiser son facebook

Améliorer l’efficacité de votre contenu Facebook

Facebook règne, sans conteste, sur l’univers des réseaux sociaux avec une domination sans partage. Avec un nombre d’utilisateur dépassant le milliard (!), un temps de consultation quotidien au-delà de la demi-heure quel que soit l’âge, soit au moins trois fois plus que n’importe quel autre (d’après une étude comScore de 2016), il est quasiment impossible pour une entreprise qui souhaite investir le terrain de se passer de lui. Mais du coup, comme tout le monde y va, se faire entendre sur Facebook relève parfois de la gageure. Voici, résumé sous forme d’infographie, 7 astuces qui aideront votre contenu à atteindre vos cibles.

Bonne lecture !

Nostromo est une agence de communication digitale et papier, fondée en 2001, Nostromo est expert en communication d’entreprise, communication institutionnelle, communication interne et communication externe.

L'agence de communication Nostromo rappelle qu'aussi essentiels qu'ils soient, les reseaux sociaux doivent etre utilises dans un but precis

Deux principes pour débuter sur les réseaux sociaux

L'agence de communication Nostromo rappelle qu'aussi essentiels qu'ils soient, les reseaux sociaux doivent etre utilises dans un but precis

Tous les réseaux sociaux ne sont pas bons à utiliser…

 

Tout le monde s’accorde maintenant sur le fait que les réseaux sociaux constituent un canal de communication pratique et efficace pour s’entretenir avec sa communauté. Mais ce qu’on oublie souvent de rappeler (sauf à l’agence de communication Nostromo), pas nécessairement par mauvaise volonté, mais simplement parce que cela peut sembler trivial, c’est que pour que ce soit le cas, il faut que l’utilisation de Facebook, Twitter et consorts répondent à des objectifs – autrement dit, dans ce cas, qu’elle fasse l’objet d’une réflexion stratégique d’ensemble.

Ces objectifs peuvent être mutliples (augmenter sa notoriété, asseoir sa crédibilité, avoir plus de visibilité, augmenter ses ventes, fidéliser ses clients, créer un lien de confiance avec une communauté…), mais mieux vaut, pour des personnes se lançant tout juste dans l’aventure, se concentrer sur un ou deux dans un premier temps.

De même, il suffit de respecter deux principes simples pour être sûr de mettre tous les atouts de son côté pour ses débuts sur les Social Medias. Le premier est d’analyser ce que fais la concurrence : qu’est-ce qui marche, ne marche pas, quelles identités et terrains ils occupent déjà… L’analyse doit être menée de façon intelligente. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas parce que tout le monde utilise les réseaux sociaux qu’ils le font correctement. Autrement dit, n’importe qui peut faire n’importe quoi sur ces canaux de communication ; c’est faire quelque chose de cohérent et utile qui pose des difficultés, certes loin d’être insurmontables, mais qu’il faut tout de même aplanir.

Dans la même optique, le deuxième principe à suivre conseille de ne choisir, pour ses débuts, de se limiter à un ou deux réseaux sociaux au maximum. L’entretien nécessaire pour une présence pleine et investie est plus chronophage que vous ne le pensez ! Du coup, Facebook est en général le premier ou le deuxième choisi : sa maturité en terme de marketing et son côté « réseau que tout le monde a » le rend indispensable. Il est taillé pour communiquer avec sa communauté. Twitter est un autre oiseau : il est plus utile pour faire part de nouvelles, parutions, participer à des discussions… Et enfin, Viadeo et Linkedin sont indispensables pour les communications B to B.

Dans un deuxième temps, une fois les rouages digitaux de l’entreprise rôdés et les rendements connus et établis, il sera temps de se poser la question de l’expansion vers d’autres réseaux sociaux… Mais c’est un sujet pour un autre jour !

Nostromo, agence de communication, vous donne des conseils pour otpimiser votre utilisation de Facebook

20 astuces pour dynamiser votre reach Facebook (3/3)

Nostromo, agence de communication, vous donne des conseils pour otpimiser votre utilisation de Facebook

La première partie est par là, et la deuxième par là.

 

Sans perdre de temps – on n’aime pas perdre du temps chez Nostromo, c’est une denrée précieuse pour une agence de communication – replongeons directement dans le vif du sujet, et continuons notre liste de 20 conseils pour engager au mieux vos fans (et en conquérir d’autres, bien sûr !)

11 – Organisez un concours. C’est un peu différent du cadeau, et en un sens beaucoup plus utile : les prix sont plus substantiels, mais si vous vous débrouillez bien, vos fans vont vous fournir du contenu pour votre page. Et il n’y a rien de mieux que le user generated content.

12 – Toujours en déclinant l’idée que vos fans doivent être mieux traités que les autres, réservez des opérations promotionnelles à leur intention (rabais, discount, soldes, avant-premières…) De fait, la majorité des utilisateurs aiment une page professionnelle ou la page Facebook d’une marque dans le but d’obtenir des réductions.

13 – Ne vous contentez pas d’une esthétique passe-partout. Votre message doit se distinguer autant sur le fond que sur la forme : une vidéo dynamique, bien montée, avec une musique entraînante fera par exemple toute la différence en matière d’attractivité de votre page.

14 – N’hésitez surtout pas à écrire les choses en gros. Certes, il est important d’éviter le matraquage (c’est pour cela que les lettres clignotantes sont déconseillées – en plus, elles font ringard depuis au moins 15 ans), mais il faut que le message incitatif soit bien visible et repérable. Il doit être presque la première chose visible sur la page, après la vidéo sus-décrite et une bannière là aussi qui interpelle.

15 – Toujours dans l’esthétique, soignez le choix de vos photos. Toujours en haute définition, toujours bien contrastées, frappantes (qu’elles soit colorées ou monochrome, sombre ou lumineuse). Les utilisateurs de Facebook, comme les autres internautes, jugent de plus en plus la qualité d’un contenu à son visuel – c’est moins long que de lire le début. En plus, les images sont plus partagées que les textes.

16 – Donnez un bon coup de démarrage à une nouvelle page. Mobilisez votre communauté proche, les fidèles, pour former le noyau dur de votre communauté. LA différence entre une page à 2 fans et une page à 30 fans est plus importante qu’on pourrait le penser.

17 – Engagez directement vos fans de façon régulière. Posez-leur des questions, demandez-leur leurs avis… Il s’agit d’une communauté, et le dialogue doit aller dans les deux sens. En plus, c’est une excellente façon de les mettre en valeur.

18 – Soyez régulier dans vos publications ! Tous les jours, quelque chose doit être publié sur la page, qui montre que non seulement vous vous tenez au courant de l’actualité de votre secteur, mais que vous êtes en plus capable de l’analyser et d’en tirer les enseignements nécessaires.

19 – Utilisez, après avoir fait tout cela, des Facebook Ads. Même s’il est possible de faire beaucoup sans, il sera difficile d’atteindre des hauts niveaux de reach (sans compter que cela prendra longtemps). Les Facebook Ads restent le moyen le plus rapide pour développer une communauté, et ce n’est pas un hasard – elles ont été conçues pour.

20 – Enfin, dernier conseil : renouvelez régulièrement vos publicités sur Facebook. Les internautes ont une capacité étonnante à ignorer un objet déjà trop vu, et la lassitude monte vite : le taux de conversion baisse en moyenne de 50 % au bout des 24 premières heures. L’idéal – difficile à atteindre – serait de changer de visuel et de texte de façon quotidienne.

Voilà, la liste est longue ! Mais il reste cependant un dernier conseil à suivre. Si certains aujourd’hui militent pour une approche « Facebook centric » de la communication, mettre tous ses œufs dans le même panier a rarement été une bonne idée. Twitter, Pinterest, LinkedIn et consorts ont chacun leur rôle à jouer dans vos relations avec votre communauté. Utilisez-les de façon coordonnées, et votre stratégie globale n’en sera que plus efficace.

 

 

Suite des conseils de l'agence de communication Nostromo sur l'utilisation de Facebook

20 astuces pour dynamiser votre reach Facebook (2/3)

Suite des conseils de l'agence de communication Nostromo sur l'utilisation de Facebook

La première partie est par là.

L’engagement d’une communauté se manifeste sous trois formes : le Like, le commentaire, et le partage (le top du top). Ces trois récompenses se méritent. Pour augmenter vos chances de les avoir, quelques principes et attitudes sont conseillés.

1 – Ajoutez un bouton « Suivez-nous sur Facebook » sur votre site web, ainsi qu’une like box (plugin permettant « d’aimer » votre site sur le réseau en un seul clic). De préférence, mettez ces boutons à un endroit stable graphiquement du site, et affichez-les sur toutes les pages.

2 – Dans le même ordre d’idée, mettez en place des plugins de partage Facebook sur les pages concernées de votre site ou votre blog : les articles, les pages présentant l’équipe ou l’histoire de la compagnie… En revanche, pas besoin de les mettre sur la page contact, par exemple.

3 – Créez et ajoutez une bannière personnalisée sur votre blog / site incitant les internautes à vous suivre sur Facebook.

4 – Partagez toute publication sur votre site ou votre blog sur le réseau. De plus en plus de gens piochent leur contenu sur leur page Facebook, et ne vont plus le chercher ailleurs. C’est à vous d’aller les contacter.

5 – Répandez la bonne parole : indiquez l’adresse de votre page Facebook dans vos outils de communication professionnels et de gestion de clientèle, comme vos signatures mails.

6 – Tant qu’à faire, indiquez aussi le lien vers votre page Facebook sur votre page LinkedIn. Et pour optimiser LinkedIn, n’hésitez pas à parcourir l’infographie que nous avons récemment posté sur le blog de l’agence de communication Nostromo.

7 – Même sur des réseaux modernes, les vieilles recettes marchent toujours. Offrir un petit cadeau (numérique de préférence, c’est immédiat et moins cher) en contrepartie d’un « J’aime » peut sembler bassement mercantile, mais la plupart des gens sont bassement mercantiles, donc ça fonctionne plutôt bien.

8 – Vous pouvez même aller plus loin et faire de ces cadeaux soit une opération promotionnelle limitée dans le temps, soit en faire une caractéristique permanente mais aléatoire de votre page.

9 – Toujours dans l’idée de faciliter l’impulsion de vos fans à aimer votre contenu, et donc de diminuer le nombre de clics nécessaire pour qu’il puisse le faire, incluez un lien vers votre page Facebook dans la newsletter que vous envoyez (si vous en avez une, bien sûr.)

10 – Créez du contenu exclusif qui sera réservée uniquement aux personnes qui aiment votre page, par exemple une vidéo, des articles de fond, des études complètes… Pour cela, il faudra créer un Fan Gate sur votre page Facebook.

 

Suite et fin la semaine prochaine !

Facebook est un réseau essentiel à votre communication, et l'agence de communication Nostromo vous apprend à mieux l'utiliser

20 astuces pour dynamiser votre reach Facebook (1/3)

Facebook est un réseau essentiel à votre communication, et l'agence de communication Nostromo vous apprend à mieux l'utiliser

Facebook est devenu, en quelques années, le nouveau canal de communication de prédilection des entreprises et collectivités. Il faut dire que son argument choc – l’audience – est toujours aussi séduisant. Et de façon générale (car il existe toujours des exceptions), nous estimons, dans l’agence de communication Nostromo, qu’il faut être sur Facebook – de façon intelligente, s’entend.

Et c’est là où les choses se compliquent. Facebook, notamment depuis son entrée en Bourse, cherche un business modèle. Enfin, il ne le cherche pas vraiment, puisqu’il l’a trouvé depuis longtemps, mais il l’affine. La seule ressource du réseau de Marc Zuckerberg, ce sont ses utilisateurs. Du coup, le meilleur moyen de dégager des revenus pour le réseau est de monétiser les informations qu’il possède sur ses utilisateurs, mais également de les rendre, en un sens, de moins en moins accessibles – sauf campagne payante.

Le mot à guetter est ‘reach’. Il désigne le pourcentage d’une communauté qui verra un message posté à son intention sur une page. Et aujourd’hui, il tourne autour de 6% (!). Autrement dit, si vous voulez parler à plus de 10% de votre communauté, il faut payer. Mais avant de financer des campagnes de pub, il reste encore quelques actions à entreprendre. La chiffre de 6% est une moyenne : pour certains, le reach sera plus élevé que d’autre. Pour améliorer son reach, il faut augmenter ce que Facebook appelle le Edge Rank, une note déterminée par un algorithme prenant en compte l’activité propre et la capacité à engager les fans. Plus le Edge Rank est élevé, plus le reach le sera.

Pour finir l’été, Nostromo vous propose, les deux prochaines semaines, de partager 20 conseils qui vous permettront d’augmenter votre reach de façon organique, sans avoir recours à la publicité – ou, du moins, en la minimisant.

 

La suite la semaine prochaine !