Archive de mot-clé pour : saint valentin

Un peu d’affection pour la Saint-Valentin…

C’est la Saint-Valentin, et, dans l’océan (légèrement nauséabond) de romantisme, de fleurs et de chocolat, il nous semble essentiel, à l’agence de communication Nostromo, de garder le sens de l’humour… C’est pourquoi nous vous proposons, dans un esprit de détente, une sélection de cartes au ton léger.

Bonne lecture, et amusez-vous bien !

1 l'occasion de la St Valentin, Nostromo, Agence de communication, a mis en avant la relation amoureuse entre les employés et les employeurs.

L’amour en entreprise

En ce 14 février, depuis longtemps consacré à la question amoureuse – la tradition de la Saint Valentin remonte très probablement à des fêtes païennes, les Lupercales romaines plus particulièrement – examinons ce couple si particulier : l’employé et son employeur. Peut-on, sans aller jusqu’à redessiner la carte de Tendre (1), considérer leur relation comme de l’amour ?

l'agence de communication Nostromo se pose la question de la relation amoureuse qui existe entre les employés et leur entreprise

Respect, communication et temps passé ensemble

Un premier élément à souligner : on passe, au cours de sa vie, presque plus de temps dans son entreprise qu’avec sa famille. Ce n’est pas une condition suffisante pour mener à l’amour (2), mais elle est certainement nécessaire. De plus, les rapports de travail peuvent, d’une certaine façon, être interprétés sous le prisme d’un soutien quotidien à l’autre personne. Ce qui nous mène au deuxième élément : le respect mutuel, indispensable à toute histoire d’amour vraie et à long terme. S’il est possible de ne pas respecter son patron / son employé, l’environnement de travail est alors loin d’être viable sur le long terme. Enfin, la communication est indispensable à toute relation. Sans cela, pas d’entente, pas de projets communs, pas de respect réel…

 

Nostromo agence de communication keep-calm-and-love-your-boss-4La fidélité et un projet commun

Il est dit qu’être amoureux c’est regarder dans la même direction ; certains rajoutent qu’il suffit de fermer les yeux et de voir la même chose. Tout département RH ne dit rien d’autre quand il parle de culture d’entreprise, d’implication des salariés dans les grands projets… Partager un même futur, c’est ce que veulent les vrais amoureux et ce que désire le couple employeur/employé.

D’ailleurs l’employeur va investir du temps et de l’argent dans la relation qui le lie à son employé. La fidélisation est ainsi un sujet récurrent dans les départements RH : comment retenir le salarié, l’être aimé ? Cela passe, comme dans toutes les histoires romantiques, par la compréhension des attentes de l’autre, avec des formalisations telles que la pyramide de Maslow (3). L’employeur et l’employé cherchent à combler les attentes et les manques dans la vie de l’autre. Pour que la relation soit stable, il faut que l’apport soit mutuel.

 

Ca ressemble à de l’amour, ça a le goût de l’amour…

… Même dans ses aspects juridiques. Au final, le couple veut un mariage (contrat) satisfaisant pour les deux parties, qui souhaitent un engagement mutuel d’accompagnement (respect, communication) et des enfants (clients) qui profiteront d’une relation saine et se projetant dans l’avenir.

Certes, dans le monde du travail, la relation s’accompagne d’un échange pécuniaire pour les prestations fournies, ce qui peut rapidement faire déraper la comparaison avec le sentiment amoureux (métaphore dont ne se privent pas certains). Pourtant, la reconnaissance, les roses, la voiture de fonction ou les bijoux sont autant de moyens d’asseoir la relation et l’amour.

Alors, sommes-nous tous condamnés à vivre une relation d’amour avec son employeur (ou son employé) ? En un sens, oui, et c’est très bien comme ça. Sinon, il est toujours possible de divorcer et de partir à la recherche d’une autre histoire…

(1) : Il s’agit bien de la carte (du pays) de Tendre, et non de la carte du tendre, comme on l’a souvent écrit.
(2) : Nous éviterons les plaisanteries d’un goût douteux jouant sur le syndrome de Stockholm…
(3) : Il pourrait d’ailleurs être intéressant d’appliquer ou de transposer les outils de mesure RH à un couple.

Cet article est d’abord paru sur notre ancien blog, plus précisément . Vous êtes fortement encouragés à y jeter un oeil !